Écrivez-nous

Jérémie Boivin

Jérémie Boivin

J’ai suivi l’expédition Au Sommet pour la Jeunesse du Kilimanjaro sur les réseaux sociaux. Je me suis dit que si l’opportunité s’offrait à moi, j’aimerais allier cette passion que j’ai pour la montagne à une bonne cause. Lorsque l’occasion s’est présentée pour l’Elbrouz, je l’ai immédiatement saisie. Ma première et seule expérience en haute montagne s’est soldée par un échec à près de 6000m d’altitude, avec encore 400m à parcourir avant d’atteindre le sommet. C’est avec une toute autre motivation que j’entamerai cette ascension: celle de permettre aux jeunes de se réaliser. J’ai eu la chance d’être supporté autant financièrement que moralement par ma famille tout au long de ma jeunesse. Par contre ce n’est pas le cas de tous. Si cette expédition en Russie permet à certains jeunes de la région de bénéficier d’un peu d’aide, chaque pas vers le sommet de l’Elbrouz en vaudra la peine.

 

Fermer Précédent %curr% de %total% L'image n'a pas pu être chargée. Le contenu n'a pas pu être chargé.